4 hommes et une femme à bord d’Actual
Transat

4 hommes et une femme à bord d’Actual

18 mai 2017

C’est avec un équipage de cinq, contre six pour ses trois autres concurrents, qu’Yves Le Blévec a choisi de s’engager dans THE BRIDGE. À bord d’Actual, il embarque trois équipiers et une un équipière et mise sur l’alchimie des compétences pour tirer son sillage du jeu entre Saint-Nazaire et New York. Revue des troupes embarquées à bord du maxi-trimaran rouge et noir, entre Saint-Nazaire et New York.

De gauche à droite, Davy Beaudart, Stan Thuret, Samantha Davies, Yves Le Blévec et Jean-Baptiste Le Vaillant

Yves Le Blévec a réuni beaucoup d’expertise, des profils particulièrement hétéroclites, une même volonté de recherche de performance sécuritaire, une indispensable cohésion humaine, ainsi qu’un une précieuse touche féminine, avec la présence de la navigatrice britannique, Samantha Davies, attendue pour apporter toute son expertise de la compétition en haute mer. 

« Sam, c’est avant tout de l‘expérience. Je suis très serein concernant notre collaboration. Et puis, c’est toujours un plaisir et un gros plus d’avoir une fille à bord, les garçons se comportent toujours mieux en présence d’une femme, » confie-t-il.

Au-delà, le skipper d’Actual s’est logiquement associé avec Jean-Baptiste Le Vaillant, l’un des marins les plus expérimentés qui soit en multicoque océanique, pièce maîtresse de son quintette transatlantique. « C’est une présence importante qui a conditionné le reste de l’équipage. Jean-Bapt’ est une valeur ajoutée, c’est l’élément sécuro-performance », justifie Yves Le Blévec

Nous ne perdons jamais de vu que l’objectif final de ce projet est le tour du monde de 2019. La sécurité est incontournable. Cet équipage est donc performant, il va bien fonctionner humainement, et, surtout, il saura être sécuritaire.

Yves Le Blévec

Aux côtés de ce double mixte, Yves Le Blévec a choisi de s’entourer de Davy Beaudart, qui est aussi responsable d’un chantier de maintenance de bateaux de course. Ce perfectionniste humble et bosseur a vite trouvé sa place à bord du trimaran géant.
Idem pour le 5è homme du bord, Stanilas Thuret qui sera l’œil du team Actual sur cette transat Ultime Vs Queen Mary 2..  Ce cinéaste-skipper prépare la Mini Transat, mais, dès que l’occasion se présente, il joue avec malice et profondeur de sa caméra pour montrer les émotions et les défis relevés par les coureurs au large. Il sera équipier-mediaman et produira les images à partager avec les passagers du paquebot et le public à terre.