3 lieux / 3 semaines d'événement

NANTES | 16 - 22 juin : le basket au cœur de la fête

C’est sur l’île de Nantes, cœur palpitant de la Cité des Ducs, que les trois coups de THE BRIDGE seront donnés. Les festivités débuteront avec l’arrivée des trimarans Ultimes de la Transat du Centenaire. Ces coursiers océaniques sont attendus pour prendre leurs quartiers et leur mouillage au pied des Machines de l’Ile. Nantes se transformera en théâtre nautique au rayonnement international. Concerts de jazz et matchs de basket au meilleur niveau, dans le cadre de la première Coupe du Monde de basket 3X3 FIBA organisée en France, animeront les deux rives du fleuve. Après une semaine de festivités, les trimarans Ultimes s’élanceront sur la Loire en direction de Saint-Nazaire et de l’océan.

Le Parc des Chantiers et son arbre à basket, installés sur l'île de Nantes, accueilleront la compétition.

SAINT-NAZAIRE | 22 - 25 juin : le grand retour du Queen Mary 2

Après les multicoques, le Queen Mary 2 rejoindra à son tour la Cité des Paquebots où il s’amarrera  pour la première fois depuis sa mise en service par son armateur, en janvier 2004. Le grand retour de ce fleuron des croisières à passagers dans son port d’origine constitue un événement en soi.

Welcome back !
Le géant d’acier est attendu le samedi 24 juin dans l’après-midi pour prendre place dans la forme Joubert. Après les nombreuses festivités au programme de la soirée THE BRIDGE, le Queen Mary 2 et les maxi-trimarans rejoindront, le dimanche 25 juin, l’estuaire de la Loire et la zone de départ de la Transat du Centenaire. Cent ans après le débarquement des premiers soldats américains sur le continent européen, les trois coups de canon de ce grand défi résonneront sous le pont de Saint-Nazaire… En signe de fraternité, cette fois.

Émotion et magie garanties pour le retour de "sa majesté" dans son berceau de construction...

NEW YORK | 1er - 6 juillet : l’arrivée de la Transat du Centenaire

Le 1er juillet au petit matin, après six jours de mer, le Queen Mary 2 fera son entrée au large de Manhattan, salué par les lumières de la Statue de la Liberté, symbole intemporel des liens unissant la France et les États-Unis. Il devrait selon les statistiques météo devancer les trimarans Ultimes. Mais quel sera le premier des quatre grands voiliers sur la ligne au terme de cette course folle ? Réponse dans quelques semaines sous le pont de Verrazano-Narrows !

Team Actual et les trois autres trimarans Ultimes vont-ils battre le Queen Mary 2 et déjouer les pronostics ?