M-2 : Thomas Coville dévoile un équipage de talents composites
Transat

M-2 : Thomas Coville dévoile un équipage de talents composites

25 avril 2017

Des membres de sa garde rapprochée (Jean-Luc Nélias, Loïc Le Mignon, Thierry Briend), un vainqueur du Vendée Globe (Vincent Riou) et un fin expert de la voile olympique (Billy Besson) composent l’équipage réuni par Thomas Coville. À deux mois du coup d’envoi de THE BRIDGE, le marin le plus rapide autour du monde en solitaire a dévoilé le nom des cinq équipiers qui se relayeront à ses côtés pour manœuvrer, régler et barrer Sodebo Ultim’ entre Saint-Nazaire et New York.  

© Jean-Marie Liot / Sodebo Ultim'

Le plateau est incroyable et cette traversée s’annonce sportivement exceptionnelle. La silhouette du Queen Mary 2 va me faire quelque chose, l’image du départ sera belle avec les quatre Ultimes. New York est une ville qui fait fantasmer, c’est une ville référente pour moi avec de nombreux souvenirs d’arrivées sous le pont de Verrazzano.

Heureux qui comme Thomas Coville s’apprête à retrouver son fabuleux trimaran pour le mener à pleine puissance en équipage. 
Pour THE BRIDGE et son défi inédit, sa première grande course de la saison 2017 après l’exploit océanique signé l’hiver dernier seul à bord de son maxi-trimaran, le skipper de Sodebo Ultim’ a volontiers procédé à un casting de choc afin de rassembler un équipage au meilleur niveau réunissant cinq talents composites. 

À bord de Sodebo Ultim’, Thomas Coville embarque : 

- Jean-Luc Nélias, le routeur du record du tour du monde, est un des complices de Thomas. Pétri d’expériences multiples, le navigateur est un homme avec lequel le skipper de Sodebo Ultim’ est en totale confiance. Un navigateur et un stratège hors pair. 

- Loïc Le Mignon est le boat captain de Sodebo Ultim’ qui connaît les 31 mètres de long et 21,20 mètres de large du maxi-trimaran comme le fond de la poche de son ciré. Doté d’une grande bienveillance, sa polyvalence est précieuse pour Thomas qui connaît bien les enjeux d’un sport mécanique comme la voile. 

- Thierry Briend est également un des piliers du projet. Membre de la cellule routage sur le tour du monde, ce régatier multi-supports navigue avec Thomas depuis une dizaine d’années.
 
- Vincent Riou fait partie du club des spécialistes de la course au large. Vainqueur du Vendée Globe 2004-2005, il compte parmi les meilleurs talents et les plus fins tacticiens de la voile océanique. 

- Billy Besson a une spécialité différente des autres équipiers. Originaire de Papeete, le jeune homme manie avec dextérité le catamaran de sport. Rompu à l’art de la régate au contact, Billy Besson est un pur produit de l’olympisme, réputé pour son  touché de barre hors normes.

« Je suis très heureux qu’ils aient tous accepté d’embarquer à bord de Sodebo Ultim’ pour cette course. C’est un atout de naviguer avec des gens de cette qualité. Pour la première fois, nous allons manœuvrer à six sur ce bateau, et nous allons pouvoir le pousser à son maximum. J’ai hâte de voir le potentiel de Sodebo Ultim’ en équipage par rapport à cet hiver où j’étais seul à bord », souligne Thomas Coville qui sait qu’il aura fort à faire face aux 18 autres marins attendus à bord d’Actual, de Macif et IDEC SPORT.